Chemin de l’eau

Le pont romain ou "de Prégibert" à Rolampont (1)Le site chemindeleau.com a pour ambition de faire connaître toutes sortes de lieux, d’œuvres ou d’événements en parcourant les nombreux cours d’eau issus du Plateau de Langres. Sans oublier la faune et la flore qui s’y trouvent particulièrement riches.

Il offre un moyen original de naviguer dans l’Internet en se fondant sur la proximité géographique.

Il résulte d’un travail en réseau piloté par des passionnés en relation avec les associations culturelles, les sociétés savantes et les acteurs du tourisme. Aussi souvent que possible, des liens sont créés vers les sites Internet existants dans l’optique de les mettre en valeur.


L’article LE PLATEAU DE LANGRES, UN « CHÂTEAU-D’EAU DE LA FRANCE » est un bon guide pour parcourir cette belle région dans les pages de ce site. Le lecteur curieux de la justification scientifique de cette appellation pourra aborder l’article LE PLATEAU DE LANGRES, SON RELIEF et compléter sa lecture avec PARTAGE DES EAUX SUR LE PLATEAU DE LANGRES. Bonne visite, et à bientôt sur le terrain !



Zoomez, déplacez, cliquez et voyagez ! 
Position courante : Bourbonne-les-Bains - Fontaine chaude - Lat: 47° 57' 04.13" N, Lon: 5° 44' 45.68" E  Recaler 

Nota : seuls sont présentés les objets proches de la position courante, fonction de la dernière page consultée. 

Voyez aussi : Conversion de coordonnées géographiques
Derniers parcours :

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 46 |

  • Plateau de Langres - Versant Seine - Marne et Bonnelle

    Les fontaines de Langres


    Perchée sur son éperon depuis plus de deux millénaires, Langres s’est dès l’origine posé la question de son approvisionnement en eau. L’absence de sources sur le plateau a obligé les habitants à faire preuve d’imagination et de pragmatisme quant à la « domestication » de cette ressource naturelle essentielle aux besoins quotidiens.
    Un cheminement inédit
    Ces fontaines continuent de ceinturer l’éperon, à quelques dizaines de mètres en contrebas des remparts, à la limite géologique entre le socle calcaire (...)


  • Le Haut-Pays - Seine - Marne - Rognon - Dardignan

    Abbaye de Septfontaines

      4 novembre 2021 , par FOURTIER Annita dans Le Haut-Pays

    “Septfontaines
    Initialement fondé en 1123 dans le vallon de Franchevaux à
    Roches-sur-Rognon, le monastère de Septfontaine s’établit à Blancheville en
    1130 suivant la règle de Saint- Augustin aux sources du Dardignan, affluent du
    Rognon ; sous la protection des comtes de Champagne, l’abbaye prospère au XIIè et XIIIè siècle, avant d’être détruite par un incendie en1331 et d’être ruinée par les guerres.
    Restaurée par Pierre Thomassin en 1540, elle subit à nouveau les outrages
    des guerres de religion et de la (...)


  • l’abbaye de Morimond

      1er novembre 2021 , par Christian Barthelemy, GONCALVES James dans Le Bassigny

    La plupart des historiens admettent comme étymologie de MORIMOND la signification de « mourir au monde »
    Si Bernard de Clairvaux s’engage à renoncer à la gloire et aux valeurs futiles du monde pour entreprendre une quête de spiritualité, cela signifie-t-il pour autant mourir au monde ? On peut s’interroger sur ce destin funeste et soumettre une autre hypothèse, plus ancienne fondée sur la toponymie d’un paronyme (paronyme : mot qui présente avec un autre mot une certaine analogique phonétique mais (...)


  • Les Cisterciens de Morimond, ingénieurs hydrauliques

      1er novembre 2021 , par GONCALVES James, ROUZEAU Benoit dans Le Bassigny

    Pour installer leur abbaye dans le vallon du Flambart,
    les moines mettent en place quatre étangs en chapelet
    pour réguler son cours et créer des réserves d’eau
    douce. Ils s’installent en aval du site primitif déjà équipé d’un
    étang mais d’une contenance insuffisante, après 1126 et l’arrivée
    de Gaucher second abbé. Le travail de terrassement réalisé est
    considérable, ce ne sont pas moins de 58 000 mètres cubes de
    matériaux, terres et pierres qui ont été déplacés, pour créer une
    réserve d’eau utile de 250 000 (...)


  • Morimond ou « mourir au monde » ?

      1er novembre 2021 , par Christian Barthelemy, GONCALVES James dans Le Bassigny

    L’étymologie de Morimond provient de la racine celtique « more » qui signifie marécage.
    Cette région offre une densité de mares inconnues dans tout l’est de la France et propice à l’élaboration d’étangs. Elle était déjà évitée par la voie romaine qui s’était établie sur la crête de Montigny-le-Roi et dont l’autoroute A31 reprend une partie du tracé.
    Mis en ligne par James GONCALVES
    La suite de l’article dans le fichier pdf (...)


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 46 |



Le site "Chemin de l’eau" présente un QR-code particulier pour chaque page du site :



Voir le QR code
https://chemindeleau.com/0


Tous les forums