Chemin de l’eau

Le pont romain ou "de Prégibert" à Rolampont (1)Le site chemindeleau.com a pour ambition de faire connaître toutes sortes de lieux, d’œuvres ou d’événements en parcourant les nombreux cours d’eau issus du Plateau de Langres. Sans oublier la faune et la flore qui s’y trouvent particulièrement riches.

Il offre un moyen original de naviguer dans l’Internet en se fondant sur la proximité géographique.

Il résulte d’un travail en réseau piloté par des passionnés en relation avec les associations culturelles, les sociétés savantes et les acteurs du tourisme. Aussi souvent que possible, des liens sont créés vers les sites Internet existants dans l’optique de les mettre en valeur.


L’article LE PLATEAU DE LANGRES, UN « CHÂTEAU-D’EAU DE LA FRANCE » est un bon guide pour parcourir cette belle région dans les pages de ce site. Le lecteur curieux de la justification scientifique de cette appellation pourra aborder l’article LE PLATEAU DE LANGRES, SON RELIEF et compléter sa lecture avec article 80. Bonne visite, et à bientôt sur le terrain !



Zoomez, déplacez, cliquez et voyagez ! 
Position courante : Bourbonne-les-Bains - Fontaine chaude - Lat: 47° 57' 04.13" N, Lon: 5° 44' 45.68" E  Recaler 

Nota : seuls sont présentés les objets proches de la position courante, fonction de la dernière page consultée. 

Voyez aussi : Conversion de coordonnées géographiques
Derniers parcours :

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 46 |

  • MECANISMES DES COUTEAUX DE POCHE


    Les couteaux de poche, ou couteaux pliants, revenant fortement à la mode en ce début du XXIe siècle, cet article se propose de passer en revue les différents systèmes de verrouillage de la lame en position ouverte.
    Tout commence dans la deuxième moitié du XXe siècle, plus exactement en 1963, lors de la sortie du célèbre Buck 110. Ce couteau, avec système à « pompe », a été véritablement le premier couteau de poche moderne avec verrouillage de lame. Dans l’histoire du couteau de poche, il y a l’avant et (...)


  • Plateau de langres

    PARTAGE DES EAUX SUR LE PLATEAU DE LANGRES

      22 août , par GALLIER Jean dans Le Plateau de Langres

    La ligne de partage des eaux, qui traverse le Plateau de Langres, a déjà été mentionnée dans les colonnes de ce site, avec l’article « Le Plateau de Langres, un château d’eau de la France ».
    Si chemindeleau s’intéresse particulièrement au Plateau de Langres, il faut bien comprendre que la ligne de partage des eaux, qui le traverse, dépasse largement ce cadre.
    Voir également : LE PLATEAU DE LANGRES, SON RELIEF.
    Peu d’habitants de notre région ont conscience d’être sur une ligne de partage des eaux (...)


  • Couteaux de Nogent et d’ailleurs...


    La réputation des couteaux de Nogent n’est plus à faire. Au cours des siècles passés, cette ville a produit essentiellement de la cisellerie, des couteaux de table et des couteaux pliants. Le présent article est centré sur cette dernière catégorie.
    INTRODUCTION
    Si au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe il existait de très nombreux artisans à Nogent qui fabriquaient des couteaux pliants, ils ne sont plus qu’une poignée aujourd’hui, mais qui perpétuent la tradition à un très haut niveau de (...)


  • Les 3 glacières de la brasserie de Vignes-la-Côte

      9 juin , par FOURTIER Annita dans Glacières

    Brasseries et Glacière
    Les trois glacières de la brasserie de Vignes-la-Côte et les étangs à glace
    Des éléments concernant ces glacières ont déjà fait l’objet d’une première présentation dans les Cahiers Haut-Marnais par Michel Couteau en 1975. Ce sont les seules glacières quadrangulaires connues à ce jour en Haute- Marne, avec celle de la brasserie d’Humes, celle de Saint Dizier et celle de la Brasserie de Fayl-Billot, aujourd’hui détruites. Des premiers essais de brassage furent réalisés à l’ancienne (...)


  • La Vôge et le val de la Petite Saône

    LES ENRAGÉS DU VAL DE SAÔNE

      29 janvier , par GOI Jean-Luc dans La Vôge

    Vous aimez les romans régionaux et historiques qui fleurent bon le terroir, celui-ci vous tiendra en haleine jusqu’à la fin. Un épisode oublié et bouleversant de la Guerre de Dix Ans en Franche-Comté qui décima cette belle province de la moitié de ses habitants.
    DU SANG ET DES LARMES
    Antonin, braconnier invétéré sortait du bois en même temps qu’une escouade de mercenaires suédois se dirigeait vers son village. Après leur passage, il ne trouva que ruines et désolation, seule une fillette avait survécu. (...)


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 46 |



Le site "Chemin de l’eau" présente un QR-code particulier pour chaque page du site :



Voir le QR code
https://chemindeleau.com/0


Tous les forums