Accueil > Le Val de la Petite Saône > Le pays de la Vingeanne et du Salon > Le Creux Jannin

Le Val de la Petite Saône - Le Pays de la Vingeanne et du Salon - Vingeanne - Jannin

Le Creux Jannin

Cusey (52)
Publié le 22 octobre 2015 , par BIDAUT Jean-Yves dans Le pays de la Vingeanne et du Salon

Résurgence donnant naissance à un siphon suivi d’un exutoire [1] , quand les eaux en débordent.


Crédits: J-Y Bidaut. Géoportail
Topographie. Accès détaillé.

Affluent de la Vingeanne quelques centaines de mètres plus loin. Cette exsurgence (ou résurgence) ? serait due à des pertes de la Vingeanne en amont et peut être d’autres ruisseaux avoisinants (Ruisseau de Chassigny) et bien sûr, eaux de ruissellement.
Massif karstique, eaux de couleur variable suivant débit, du vert canal à turquoise.

Crédits: Jean-Yves Bidaut
Le Creux Jannin. Sortie ou éxutoire. 16/9

Par grand débit, (pas encore assez filtrées pour être limpides).

Crédits: Jean-Yves Bidaut
Le Creux Jannin. Vue d’ensemble. Cliché1.
Crédits: Jean-Yves Bidaut.
Le Creux Jannin. Vue d’ensemble. Gros débit. Cliché 2.
Crédits: Jean-Yves Bidaut.
Le Creux Jannin. Vue d’ensemble. Gros débit. Cliché 3.
Crédits: Michèle Bidaut
Le Creux Jannin. Sortie ou éxutoire. Moyen débit. Cliché 4.
Crédits: Michèle Bidaut
Le Creux Jannin
Le Creux Jannin, résurgence ou exutoire.
Pour découvrir les sources et les gorges de la Vingeanne, ses résurgences et comprendre la gestion de son eau, se reporter aux articles suivants :
¤
- Sources et gorges de la Vingeanne
¤
- Le Creux Jannin
¤
- Résurgence de la Vingeanne à Percey sous Montormentier
¤
- La Vingeanne - Gestion de l’eau
Le Creux Jannin. Sortie au fond. Moyen débit. Cliché 6.
Crédits: Michèle Bidaut
Le Creux Jannin. Sortie au fond. Moyen débit. Cliché 6.

Dans le bourg, un pont à six arches sur la Vingeanne, à côté du château.(les 2 sont à voir)

Crédits: Jean-Yves Bidaut
Cusey. Pont sur la Vingeanne, près du château.

Cents mètres en amont du pont, nous trouvons la confluence de la Vingeanne détournée et ayant reçue le Badin, avec son lit d’origine ayant toujours un petit débit. .

Cusey. Confluence Vingeanne plus Badin avec ancien lit.
Crédits: Michèle Bidaut
Cusey. Confluence Vingeanne plus Badin avec ancien lit.

La Vingeanne. Ayant perdu une bonne partie de ces eaux (voir la totalité), entre Piépape et Dommarien et ce, jusqu’à Cusey, elle ressurgit en partie et progressivement, quelques centaines de mètres avant le pont du château de Cusey.

Crédits: Jean-Yves Bidaut
Cusey. Lit d’origine de la Vingeanne.Renaîssance des eaux.

Les pertes d’ eau de cette rivière sont dues à de nombreuses fissurations du sol karstique, mais ces eaux ne sont pas perdues, et finiront par ressurgir plus loin soit dans son lit, soit sous forme de résurgence, tels que : Le creux Jannin ou la grande Fontaine de Percey sous Montormentier Résurgence de la Vingeanne à Percey sous Montormentier, toutes deux situées en aval.

Plongee-souterraine - Page d’accueil

Vingeanne, affluent de la Saône, donc bassin du Rhône.

Commentaires spéléologiques concernant ce site.

Après les premières exploration en plongée par trois membres du spéléo
club de Dijon dans les années 1980 et 1990 ; dont Bernard le Bihan qui a "
poussé" la galerie à 600 m de l’entrée , c’est Francis Le GUEN qui a
poursuivi le plus loin l’exploration. Son récit intégral " voyage aux
boues de l’enfer" est publié dans un numéro du bulletin du SC Dijon, "
Sous le plancher". 1700 m de galeries ont été explorées lors de
plusieurs plongées extrêmement difficiles. Une alimentation par des
pertes du canal lui- même sont tout à fait plausibles, la galerie
principale croisant le bief en amont. Mais une alimentation karstique
existe dans le réseau, avec une eau claire et de température plus froide.
Cette résurgence ne serait en fait qu’un regard sur un système plus
vaste, en relation avec la "grande fontaine " de Percey. Phénomène
appelé aussi " cheminée d’équilibre".

Il est possible qu’une galerie aval colmatée soit existante. Un petit
ruisseau situé à proximité de Vaux sous aubigny est également
susceptible d’alimenter le phénoméne, il se perd dans une perte située
en amont du système, avec un faible dénivelé entre les deux.
Bruno PERNOT, membre du Spéléo club de Dijon de 1986 à 2006, membre du
Spéléo club de Vesoul depuis 2006.

[1] http://www.larousse.fr/dictionnaire...

Crédits: Gilles Goiset
Au long de la Vingeanne haut-marnaise
Google

Le Creux Jannin.

Dans le glossaire :
potentiel hydrogène  

Documents :
Cliquez sur une image pour voir le document:

Forum de discussion sur ce parcours : 

1 Message

  • Le Creux Jannin Commune de Cusey (52) Le 1er novembre 2015 à 20:34, par pernot

    Bonjour,
    Après les premières exploration en plongée par trois membres du spéléo club de Dijon dans les années 1980 et 1990 ; dont Bernard le Bihan qui a " poussé" la galerie à 600 m de l’entrée , c’est Francis Le GUEN qui a poursuivi le plus loin l’exploration. Son récit intégral " voyage aux boues de l’enfer" est publié dans un numéro du bulletin du SC Dijon, " Sous le plancher". 1700 m de galeries ont été explorées lors de plusieurs plongées extrêmement difficiles. Une alimentation par des pertes du canal lui- même sont tout à fait plausibles, la galerie principale croisant le bief en amont. Mais une alimentation karstique existe dans le réseau, avec une eau claire et de température plus froide. Cette résurgence ne serait en fait qu’un regard sur un système plus vaste, en relation avec la "grande fontaine " de Percey. Phénomène appelé aussi " cheminée d’équilibre".
    Il est possible qu’une galerie aval colmatée soit existante. Un petit ruisseau situé à proximité de Vaux sous aubigny est également susceptible d’alimenter le phénoméne, il se perd dans une perte située en amont du système, avec un faible dénivelé entre les deux.

    Répondre à ce message

Poster un message

Positions   Recaler

Lat: 47° 37' 44.56" N
Lon: 5° 20' 55.13" E
Le Creux Jannin Commune de Cusey (52)




http://chemindeleau.com/3955