Accueil > Le Plateau de Langres > Le Plateau de Langres versant séquanien > Les cascades d’Etufs

Plateau de Langres - Versant Seine - Aube

Les cascades d’Etufs

Rouvres-sur-Aube (52)
Publié le 22 septembre 2016 , par BIDAUT Jean-Yves dans Le Plateau de Langres versant séquanien

Cette succession de cascades sur un support tufeux est particulièrement interessante. Situées dans la haute vallée de l’Aube entre Rouvres sur Aube et Aubepierre sur Aube, vous devrez y aller à pied du parking quelques 500 m vous mènerons sur ce lieu insolite.


Crédits: IGN Géoportail. Jean-Yves Bidaut.
Les cascades d’Etufs. Plan d’accès détaillé, topographie.

Pour savoir comment le relief rocheux a formé ces cascades, se reporter aux articles dont le lien amenant aux articles ci contre vous expliquera leur formation. La tufière de Rolampont. Source des Moulinots et tufière au Val d’Amorey.

Crédits: Michèle Bidaut.
Cliché N°01. Les cascades d’Etufs.

Bien entendu, pour voir ce lieu avec ses grandes eaux, il faudra le visiter, soit en hiver ou au début du printemps si toutefois les précipitations auront été favorables.
Une fois devant ce lieu, vous pourrez contempler ces chutes depuis un espace réservé, car mous sommes dans une propriété privée, donc limité à la seule vue du site.
Vous pourrez également suivre le ruisseau et quelques bassins ou déversoirs qui évacuent les eaux de ces cascades pour se jeter dans l’Aube toute proche.

Crédits: Michèle Bidaut.
Cliché N°07. Les cascades d’Etufs. Vue reculée.
Crédits: Michèle Bidaut.
Cliché N°15. Les cascades d’Etufs. Le ruisseau, le bassin et 2 déversoirs..

Apparemment les sources qui alimentent les chutes à quelque centaines de mètres de là ne sont pas accessibles et les autres bassins du château également (dommage) !

Crédits: Michèle Bidaut.
Cliché N°05. Les cascades d’Etufs. Partie basse.

A certains endroits des bassins ou vasques se sont formés entre deux cascades et dans le cas présent la main de l’homme a un peu aidé la nature en installant des rondins de bois pour accélérer la formation des barrages de tuf. Toutes les sources de ce type sont bien entendu "pétrifiantes" et dans les siècles passés on y immergeait des paniers d’osiers afin qu’il se pétrifient.
La végétation semi-aquatique qui borde le ruisseau est remarquable, ce dernier rejoint l’Aube que l’on doit traverser pour accéder à la propriété, tout en passant dans un déversoir provoquant une autre chute.

Crédits: Michèle Bidaut.
Cliché N°16. Les cascades d’Etufs. L’Aube.

Tout sur la cascade d’Etufs

Google

Dans le glossaire :
potentiel hydrogène  

Documents :
Cliquez sur une image pour voir le document:

Forum de discussion sur ce parcours : 

Poster un message

Positions   Recaler

Lat: 47° 52' 29.63" N
Lon: 4° 57' 54.85" E
Les cascades d’Etufs.




http://chemindeleau.com/5559