Accueil > Le Plateau de Langres > ESSEY-LES-EAUX : la source Sainte Barbe

ESSEY-LES-EAUX : la source Sainte Barbe

2 votes
-->
Publié le 1er août , par FOURTIER Annita dans Le Plateau de Langres

La source Sainte-Barbe est surmontée d’une construction de 1,5 mètres de long sur 2 de large, érigée en 1833.

Celle-ci est faite de grosses pierres de taille sur une voûte ogivale. Elle coiffe un bassin de 2 mètres de profondeur, au fond duquel jaillit la source.

L’eau qui s’en écoule est une eau ferrugineuse, avec une saveur un peu salée.
Son débit est de 20 litres à la minute et sa température de 10°.
Les propriétés de cette eau minérale sont proches de celles de Contrexéville.

A l’extérieur :
- sur le côté gauche, on distingue une cavité où se trouvait un tronc, pour recevoir les offrandes.

Crédits: J.C. Fourtier
Façade de la fontaine Sainte Barbe

A l’intérieur :
- sur le mur du fond, une niche occupée jadis par une statuette de Sainte-Barbe, actuellement un panneau la représentant.

Crédits: J.C. Fourtier
Intérieur de la fontaine

Echaussement de la fontaine en 1855 :
Selon Arthur Daguin, cette date rappelle "un travail d’échaussement exécuté en bassin primitif, sujet à être souillé lors des débordements de la rivière".

Crédits: J.C. Fourtier
Face arrière de la fontaine

Sur la paroi extérieure, une inscription de 2 lignes gravée : LAURENT / A...E.F. Désignerait-elle celui qui a fait les travaux ?

Légende de la fontaine Sainte-Barbe :

A cette fontaine se trouve une statuette de la sainte ;
- pendant un incendie, on venait la chercher et on la tenait devant la maison en flammes.
- si une personne était malade, la statuette était également portée près du lit du malade.
Cet usage est aujourd’hui disparu.

A la sortie des "écraignes", les veilleuses passaient à la fontaine Sainte-Barbe prendre de l’eau minérale. Elles voyaient chaque fois, disaient-elles, 2 dames blanches qui se tenaient de chaque côté de la fontaine et qui, silencieusement s’inclinaient devant les personnes qui passaient.
Ces dames blanches furent baptisées, l’une madame Huette, l’autre madame Monsuette ; celle-ci était l’ennemie des jeunes gens. Pendant les écraignes, les personnes âgées recommandaient aux jeunes filles de ne pas aller si tard à l’eau de Sainte-Barbe, car Monsuette était derrière la fontaine "he vé pao en lé fonténe pendant lé neu : Monsuette te prenrao" disaient-elles.

 [1] Origine dans document de la Bibliothèque Diocésaine de Langres : tome II "Itinéraire descriptif de Claude Arthur DAGUiN"

Article rédigé avec la collaboration de Me CHAMPION


Documents :
Cliquez sur une image pour voir le document:

Forum de discussion sur ce parcours : 

Poster un message

Positions   Recaler

Lat: 47° 57' 04.13" N
Lon: 5° 44' 45.68" E
Bourbonne-les-Bains - Fontaine chaude


En savoir plus sur



https://chemindeleau.com/0