Accueil > Le Plateau de Langres > Le Plateau de Langres versant séquanien > L’eau à l’abbaye d’Auberive

Plateau de Langres - Versant Seine - Aube - Clavin

L’eau à l’abbaye d’Auberive

Auberive (52)
Publié le 11 juin 2015 , par VOLOT Alexia dans Le Plateau de Langres versant séquanien

Comme toutes les abbayes cisterciennes, l’Abbaye d’Auberive a su modeler les terres données pour son implantation afin de suivre au mieux les préceptes de la règle de St Benoit. Ainsi la mise en place de l’abbaye a dû gérer la question de l’eau au mieux.


Crédits: B.Degoy
L’Aube dans l’abbaye d’Auberive

L’abbaye est fondée sur le lit de l’Aube dont les sources se trouvent à 7km. Les moines ont modifié au préalable de toute construction le cours originel de la rivière qui passait à l’emplacement du cloitre actuel pour le basculer sur le coté sud du vallon. Plusieurs raisons à cela : d’abord dégager suffisamment d’espace pour construire les bâtiments de l’abbaye et mettre en place le système hydraulique d’évacuation des eaux usées. Ensuite mettre en place en parallèle de l’Aube la dérivation alimentant le moulin. Ce bief étant à la fois constitué pour partie de l’Aube et pour partie du Clavin, ruisseau arrivant au cœur du village aujourd’hui.

Crédits: B. Degoy
Abbaye d’Auberive (Haute-Marne) - Le moulin

Au 12e siècle, avoir un moulin dans l’enceinte de l’abbaye est un privilège évitant aux moines d’avoir à payer des taxes aux seigneurs pour moudre le grain et faire la farine. Cela répondait aux exigences de la Règle concernant l’autonomie et l’autarcie des abbayes et permettait de fabriquer la farine pour le pain, base alimentaire des moines.
Dans ce même ordre d’idées, on trouve en amont du Clavin les étangs que les moines ont construits pour développer la pisciculture mais aussi pour réguler le débit de l’eau sur le moulin.
On peut également trouver les restes des canaux autour des champs qui leur permettaient d’inonder les terres encore gelées en fin d’hiver pour les rendre plus rapidement labourables.
Symboliquement, l’eau est aussi la purification. Un élément très important de l’abbaye était la fontaine située dans le cloitre, qui permettait au moine de faire ses ablutions avant chaque office (visage et mains). Cette fontaine, devait avoir une eau courante, au sens propre, c’est-à-dire que l’eau coulait en permanence, et était évacuée par les canaux creusés sous l’abbaye pour rejeter l’eau salie dans la rivière. On trouve également ce principe d’eau courante aux cuisines et aux latrines de l’abbaye qui étaient ainsi continuellement nettoyées de toutes souillures.
Cette eau courante arrivait grâce à la canalisation d’une source située au nord de l’abbaye. L’emplacement de cette source a obligé les moines à inverser l’aile des communs et l’aile de l’Eglise abbatiale par rapport au plan type cistercien.
Ainsi si les moines suivaient au mieux la Règle, la topographie du lieu dictait aussi une certaine souplesse quant à l’implantation de l’abbaye.

Pour en savoir plus sur l’eau à l’abbaye d’Auberive, lire : Christian BOU : Aux sources de l’Aube : patrimoine et maîtrise hydraulique de l’abbaye cistercienne d’Auberive au Moyen Age in Les Cahiers Haut-Marnais n°209.

L’abbaye aujourd’hui

L’abbaye abrite le Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive. C’est un lieu consacré à des artistes majeurs ou méconnus expressionnistes, bruts, singuliers ou outsiders.

Crédits: Abbaye d'Auberive
L’abbaye d’Auberive, Centre d’art contemporain

Pour marquer les 10 ans d’ouverture au public, le Centre d’art met à l’honneur l’artiste monténégrin Djuric Miodrag dit Dado, un des piliers de la collection. Une partie est destinée aux nouvelles acquisitions comme des œuvres signées Mihindou, Pignon-Ernest, Rebeyrolle, Tella, Xingjian, Zhenjun, etc.
C’est aussi un cadre de choix pour des évènements musicaux (musique classique, musique du monde, fanfare, etc.), des stages de danse, des ateliers d’arts plastiques, ... ( Gwenola Guyot ).

Voir : Programmation 2016 du Centre Culturel d’Auberive.

Abbaye d’Auberive
1, place de l’Abbaye
F-52160 Auberive
tel : +33 (0) 325 84 20 20
fax : +33 (0) 325 88 45 17

Pour aller sur le site de l’Abbaye d’Auberive, cliquez sur le lien suivant :
http://abbaye-auberive.com/patrimoine-histoire/

Dans le glossaire :
potentiel hydrogène  

Documents :
Cliquez sur une image pour voir le document:
L’abbaye d’Auberive, Centre d’art contemporain

L’abbaye d’Auberive (Haute-Marne) abrite le Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive. C’est un lieu consacré à des artistes majeurs ou méconnus expressionnistes, bruts, singuliers ou (...)  


Forum de discussion sur ce parcours : 

Poster un message

Positions   Recaler

Lat: 47° 45' 19.12" N
Lon: 5° 06' 50.43" E
L’Aubette à proximité de la ferme de la Thuilière




http://chemindeleau.com/1944