Accueil > L’art et l’eau > Une femme peintre à Langres Suzanne MASSON 1900 -1990

Une femme peintre à Langres Suzanne MASSON 1900 -1990

Publié le 17 décembre 2015 , par LAMBERT Frédérique dans L’art et l’eau

Une femme peintre à Langres
Suzanne MASSON 1900 -1990 par Frédérique LAMBERT


Sa Vie :
Suzanne MASSON est née à Langres le 28 mai 1900.
Enfant unique, elle fut élevée dans la tradition bourgeoise de la fin du XIXe siècle entre sa grand-mère, sa mère et son père. Les origines maternelles étaient langroises et riches. Les femmes ne devaient pas travailler et étaient initiées aux travaux féminins tels que la broderie, le crochet. Bien sûr, la connaissance de l’Art était un atout supplémentaire pour cette gent féminine. Très tôt, Suzanne MASSON goûta ainsi à la musique, la littérature, le théâtre, et …le dessin.
Son père était de Cussey-les-Forges, en Côte-D’Or. Fils de fromager, il n’avait pas pris la succession paternelle, et se trouva promu Receveur des Postes à Paris.
En 1929, Suzanne MASSON entreprit un voyage aux Etats-Unis, ce qui était assez exceptionnel pour l’époque. Elle parlait parfaitement anglais. D’autre part, pendant la Première Guerre mondiale, sa famille et elle-même avaient noué des liens très amicaux avec des américains.
A son retour, elle suivit des études d’archéologie égyptienne à l’Ecole du Louvres (1930/32), le travail de son père lui permettait de vivre à Paris l’hiver, à Langres l’été.
C’est en ces débuts des années 30 qu’elle entra dans l’atelier de Clément SERVEAU (29.06.1886-08.07.1972 Paris). Ce peintre d’origine bourbonnaise a vécu à Paris. Plusieurs étapes ont jalonné son œuvre tour à tour figurative, néo-cubiste puis abstraite. Titulaire de nombreuses distinctions, il illustra également les œuvres des plus grands auteurs du début du siècle (1910/50), notamment dans la collection « Ferenczi ». Suzanne MASSON devint la massière de son atelier (dans un atelier, c’est la personne qui collecte les cotisations des élèves et pourvoit aux dépenses communes).
Grâce à Clément SERVEAU, elle exposa une nature morte au Salon des Artistes Français de 1932.
Quelque temps après, elle devint sociétaire de ces mêmes Artistes Français où elle exposa à nouveau en 1935.
Perdant son père en 1933, ce qui l’affecta beaucoup, Suzanne MASSON continua de peindre jusqu’en 1973.
Elle exposa à Langres, notamment de temps à autre dans sa maison de la rue Longe-Porte.
Elle vendait peu, car elle avait beaucoup de mal à se séparer de ses œuvres qu’elle appelait « ses enfants ».
Suzanne MASSON est décédée à Paris le 11 janvier 1990, sans que son art ait été bien connu et apprécié.

Ses Œuvres :
Suzanne MASSON a peint essentiellement des années 1930 à 1973 –mort de sa mère et problèmes d’yeux – mais à un rythme irrégulier, alternant des moments de production intenses et de longues périodes infructueuses.
Elle a hésité entre trois directions principales : les natures mortes et les bouquets, la peinture de la ville de Langres et le portrait.
C’est à ce dernier qu’elle s’est le moins adonnée : peut-être était-ce là sa vocation comme sa « GUADELOUPEENNE » le laisse à penser.
L’œuvre « régionaliste » est constituée d’un petit nombre de tableaux de qualités inégales. Les plus belles réalisations ont pour sujet le quartier Longe-Porte.
Quant au troisième en semble, à savoir les natures mortes et les fleurs, c’est vers lui surtout que s’est tournée Suzanne MASSON. Elle saisissait la nature dans l’instant présent et la représentait de telle sorte que l’on en ressent le caractère éphémère et par-là même la beauté.
Suzanne MASSON a certainement choisi cette voie par goût. Cependant, le fait qu’elle ait passé la majeure partie de sa vie entre sa mère et sa grand-mère, l’a peut-être dirigée vers ces sujets charmants, honorables, et sans conséquences.
Enfin, l’œuvre est là, décidée ou subie, recevons -la avec nos yeux et notre sensibilité car la vie entière d’une personne y a été consacrée …

Fontaine de la Grenouille.
Le pont "romain", à Rolampont.
Photographie de Suzanne Masson. Atelier Lemeunier. Deuxième à gauche en haut.
Détail de la photo ci-dessus.
Square Henryot. Langres.

Dans le glossaire :
potentiel hydrogène  

Documents :
Cliquez sur une image pour voir le document:

Forum de discussion sur ce parcours : 

Poster un message

Positions   Recaler

Lat: 47° 51' 51.22" N
Lon: 5° 20' 07.14" E
Langres - Cathédrale St Mammès


En savoir plus sur



http://chemindeleau.com/3123