Accueil > Le Plateau de Langres > Le Plateau de Langres versant séquanien > L’Aube et quelques affluents en amont d’Auberive

Plateau de Langres - Versant Seine - Aube

L’Aube et quelques affluents en amont d’Auberive

Auberive (52) - Vivey (52)
Publié le 17 juillet 2016 , par BIDAUT Jean-Yves dans Le Plateau de Langres versant séquanien

En continuant l’Aube,abordons maintenant un lieu orphelin de nom, qui mérite un détour à condition d’être équipé de bottes et d’être à deux. (Zone 4 du plan détaillé). Après stationnement à l’endroit indiqué, prendre la piste de Montaubert, un premier petit ruisseau arrive par la droite après une centaine de mètres. Vous pouvez remonter le ru sur une cinquantaine de mètres pour découvrir sa source et ses petites chutes.


Crédits: IGN Géoportail. J-Y. Bidaut.
Topographie Plan d’accès détaillé des zones 4-5-6 _ 1-2-3 (autre article)
Crédits: IGN Géoportail. J-Y Bidaut.
Topographie Plan d’accès détaillé des zones 4-5-6. Agrandissement.
Crédits: M. et J-Y Bidaut.
Ruisseau de la combe du Comet, premières cascades de la source issu du coté droit de la piste de Montaubert. Ph.40.

En revenant ensuite sur la piste de Montaubert continuer la remontée sur 200 mètres sans toutefois dépasser la boucle qui vire sur la gauche et qui cerne un beau marais tufeux. En restant côte gauche dans la montée, vous entendrez et verrez un second ruisseau et vous pourrez tout en descendant 5 à 6 mètres arriver directement sur sa source côté droit du vallon.

Crédits: J-Y. Bidaut.
Ruisseau de la combe du Comet, Belle source issu du coté gauche de la piste de Montaubert. Ph.41

En restant prudent et en traversant le marais vous apprécierez une végétation spécifique à ce genre d’endroit.

Crédits: J-Y. Bidaut.
Ruisseau de la combe du Comet, marais tuffeux du coté gauche de la piste de Montaubert. Ph.43.

l’eau y suinte de partout et sur le coté gauche du marais encore un autre ruisseau dévale la pente,

Crédits: J-Y. Bidaut.
Ruisseau de la combe du Comet, du coté gauche de la piste de Montaubert. Ph.44. Un petit ru côté gauhe du marais.

pour rejoindre les 2 autres décrits ci-avant et passeront sous le coude de la D 20. Toute cette zone de marais et de rus n’ayant pas d’identité il est à noter qu’ils se situent dans le prolongement de la « Combe le Comet » .Avant de poursuivre ce circuit de l’autre côté de la route une autre source située à une bonne centaine de mètres est à remonter pour apprécier ses dédales de tuf,

Crédits: J-Y. Bidaut.
Ruisseau de la combe du Comet, du coté gauche de la piste de Montaubert. Ph.45. Un petit ru côté gauhe du marais, en reçoit un second. Origine des sources Ph. 44+41.

mais sa source bien que abondante, a été dénaturée. Passé la route,

Crédits: M et J-Y Bidaut.
Ruisseau de la combe du Comet. débouchant sous la route (D-20) au centre du virage. Ph.21.

dans un virage serré tous ces ruisseaux se rejoindront une centaine de mètres plus bas, pour ne plus en former qu’un seul avec une multitude de petites cascades. Le vallon devient de plus en plus profond et bordé de falaises assez imposantes et caverneuses au plus bas de la rive droite

Crédits: J-Y. Bidaut.
Le Comet en aval de 2 centaines de mètres de la D.20. Ph.50. Falaise longitudinale et caverneuse en fin de rive droite.

.La seconde particularité du trajet de ce ruisseau est la formation de bassin tufeux et par conséquent de petites chutes d’eau, le tout dans une végétation luxuriante comme dans toutes nos vallées ombragées. Quand le cours d’eau rejoint l’Aube, il se trouve qu’à cet endroit, cette dernière se trouve dans un environnement sauvage et que, en plus ses méandres la rende particulièrement belle jusqu’au pont de Flavigny.

Crédits: J-Y Bidaut.
L’ Aube. Vue vers l’amont du pont de Flavigny. (Route de Vivey) Ph.25.

(Zone Z4 du plan détaillé).
En continuant la D 20 vers Auberive, que l’on vienne du pont de Flavigny ou de la « Combe le Comet » un autre point de vue sur le cours de l’Aube, à partir du pont d’Allofroy

Crédits: J-Y. Bidaut.
L’Aube au pont d’Allofroy. Vue vers l’aval. Ph.26.

vu avant quelle bifurque vers l’ouest et quelle reçoive le ruisseau d’Acnove issu des hauteurs du Haut du Sec. Stationnement délicat, deux cents mètres avant. (Zone 5 du plan détaillé).
Un km après nous arrivons à Auberive pour entériner la visite des premiers kms de l’Aube et de ces petits affluents. Entre le bas du village et l’abbaye l’Aube est séparée en deux biefs, l’un d’entre eux longe le mur d’enceinte de l’abbaye et l’autre séparé de quelques mètres longe les habitations les plus basses dont certaines sont bâties à même la roche.

Crédits: M. Bidaut.
L’ Aube. Bief en bordure des habitations les plus basses du village. Ph.28.

Ce bief reçoit le ruisseau du val Clavin qui fera l’objet d’un article à venir. A la sortie du bourg un déversoir provoque une cascade plus ou moins remarquable en fonction de son débit.

Crédits: J-Y Bidaut.
L’ Aube. Vue de la route de Germaines. Déversoir en sortie de l’abbaye. Ph.27.
Google

L’Aube.

Dans le glossaire :
potentiel hydrogène  

Documents :
Cliquez sur une image pour voir le document:
Ruisseau de la combe du Comet, Belle source issu du coté gauche de la piste de Montaubert. Ph.41

Ecoulement visible du Bord de la piste et chant de l’eau perceptible.  

Ruisseau de la combe du Comet, marais tuffeux du coté gauche de la piste de Montaubert. Ph.43.

Dans ces marais tuffeux , l’eau suinte au travers de toutes ces mottes d’herbes qui forment des chignons et Quelques variétés d’arbrisseaux semi aquatiques émergent du marais.  


Forum de discussion sur ce parcours : 

Poster un message

Positions   Recaler

Lat: 47° 45' 36.55" N
Lon: 5° 05' 49.31" E
L’Aube entre la confluence du ru. du Comet et le pont de Flavigny. Ph.33.




http://chemindeleau.com/4904